Des classiques tours de cartes aux illusions les plus élaborées, la magie a mille visages et parle à tout le monde. N’est qu’à prononcer le mot « magie » et déjà toute une imagerie défile. De la baguette magique au lapin sortant d’un chapeau, du prestidigitateur découpant sans dégâts son assistante en deux ou la faisant disparaître… En poussant les portes de l’impossible, la magie étonne et force le raisonnement des spectateurs. Dès lors, pourquoi ne pas pimenter vos évènements de quelques illusions et autres tours abracadabrantesques ?

Voyons selon quels formats évènementiel et magie peuvent dialoguer et offrir à vos invités un soupçon de féérie !

Brève histoire de la magie

histoire de la magie

La magie nous vient du fond des âges. Des peintures rupestres représentant sorciers et animaux mythiques au combat de Moïse contre les magiciens du Pharaon, les notions de surnaturel et d’inexpliqué accompagnent l’humanité depuis ses origines. Toutefois, la magie dont nous parlons ici n’a rien de surnaturel. C’est par abus de langage et par soucis marketing que l’on est en venu à parler de magie – étymologiquement lié à la religion – lorsque l’on souhaitait en réalité désigner la prestidigitation, et plus généralement l’illusionnisme.

La prestidigitation, qui est « l’art de produire des illusions grâce à une agilité digitale et manuelle » (Larousse), cherche à donner l’impression d’un phénomène impossible qui s’explique en réalité par des règles rationnelles et tout à fait logiques. L’objectif du magicien est de créer du spectaculaire et du mystère. Pour ce faire, il se sert de l’habilité de ses mains, mais use aussi de son don de comédien, d’accessoires, d’une mise en scène théâtrale (son et lumière) et fait preuve d’un incroyable sens du timing.

Jadis appelée escamotage, puis physique amusante, la prestidigitation gagne son nom actuel en 1819. Le mot est forgé à partir du latin presto digiti, qui signifie agilité des doigts. Le mot illusionnisme apparaitra le même siècle, volant la vedette à la prestidigitation tout en élargissant le spectre de la pratique au-delà de la seule dextérité, pour désigner toutes sortes d’illusions.

Les divers types de magie

divers types de magie

Les bases de la magie moderne ont été posées par le célèbre Jean-Eugène Robert-Houdin (début du XIXème siècle). C’est la grande époque, en Europe de l’ouest, des cabarets magiques, et des montreurs de lanterne magique, de curiosités et autres automates. Si le divertissement a pris une autre direction de nos jours, les principales branches de la magie en tant qu’art du spectacle continuent d’être les mêmes.

Voici le résumé de différents types de shows modernes.

  • Spectacles de scène

C’est certainement le type de magie le plus connu et le plus courant. L’artiste monte sur scène face à un public assis et assure son show. Qu’il s’agisse d’un petit troquet ou d’un palais des sports, la formule est identique. Les invités assistent à des tours et peuvent être amenés à participer. La magie scénique englobe de nombreuses catégories de magie : grande illusion (disparition, lévitation, etc.), manipulation, magie burlesque (drôle, à grand renfort de costumes et accessoires) et mentalisme (maîtrise des capacités mentales humaines, incluant l’hypnose). Une formule adaptée aux larges publics.

  • Magie rapprochée (ou close up)

Également nommée magie de proximité, le close up est un genre de spectacle dans lequel le magicien interagit avec les invités. Il utilise alors des objets du quotidiens – cartes et pièces de monnaie notamment – mais aussi des accessoires appartenant au public. Dans un cabaret, un restaurant, ou lors d’une soirée privée, la formule est captivante, amusante et fonctionne bien lors d’un repas.

  • Magie de salon

Né dans les salons privés, ce format est à mi-chemin entre la magie rapprochée et la magie scénique. Le magicien effectue ses tours de manière à ce qu’ils soient visibles de tous mais ne se trouve pas forcément sur une scène. Ses accessoires sont souvent plus grands et loufoques que dans la magie close-up. Une formule efficace en petit comité privé.

  • Magie de rue

Assez proche du close-up, la magie de rue requiert une aptitude à capter l’attention de passants ne se trouvant pas nécessairement là pour assister à un spectacle. Le magicien, une fois entouré de spectateurs, peut demander la participation du public mais aussi se servir d’éléments du décor. La magie de rue peut avoir du sens dans un grand espace ouvert.

Pour quelles occasions professionnelles recourir aux services d’un magicien ?

Animation événementielle professionnelle par excellence, un spectacle de magie ne sera toutefois réussi que si vous avez recours aux services d’un magicien reconnu et expérimenté.

Découvrez wicka le magicien pour enfant et adulte dans la région de Toulouse en cliquant sur le lien juste en dessus.

De manière générale, un magicien a par définition le sens de l’évènement et du spectaculaire. Dès lors, il devrait être mesure de faire rêver vos invités.

Lors d’une convention, il pourra alterner entre tours de magie et messages à faire passer. Pour un lancement de produit, une remise de prix ou dans vos relations presse, il saura mettre en valeur le dit-produit (ou la récompense) en créant de la surprise et de l’inattendu. Sur un salon pro, il marquera la différence via des animations uniques et attirera le public, accroissant votre visibilité. Lors de soirées, cocktails dînatoires et autres repas, le magicien brisera d’un coup de baguette magique la glace au sein d’une assemblée tout en y apportant étonnement et convivialité.

Pour insuffler de l’extraordinaire dans vos évènements, contactez Moon Event !

Pour contacter nos équipes cliquez sur le lien suivant « Nous contacter ».

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.