L’été se poursuit, et nos pérégrinations parisiennes avec ! Au cours de nos précédents billets nous avons explorés les trésors plus ou moins cachés des sept premiers arrondissements de la capitale. Aujourd’hui, c’est au tour de la rive droite, et plus précisément du numéro 8, d’être passé au peigne fin !

Entre monuments remarquables, institutions culturelle et adresses luxe, le 8ème arrondissement brille de mille feux !

 » Ô mon Paris : acte VIII… à l’attaque !  »

Le 8ème arrondissement, écrin d’un patrimoine d’exception

Paris - Arc de Triomphe

Comment rester succinct tout en présentant l’époustouflante richesse monumentale du 8ème arrondissement. Commençons par la place Charles de Gaulle, au sommet des Champs-Élysées ! Ici trône l’arc de Triomphe, érigé sous Napoléon en 1806, abritant la tombe du soldat inconnu. Depuis sa terrasse, la vue sur Paris est phénoménale. On se laisse ensuite glisser le long de “la plus belle avenue du monde”, appréciant les perspectives ouvertes, baguenaudant de boutiques de luxe en restaurant étoilés…

Arrivé au bout de l’avenue, les huit coins de la Place de la Concorde – porte d’entrée du Jardin des Tuileries – finissent par se dévoiler. Au centre, l’obélisque de Louxor, haute de 23 mètres et âgé de 3 200 ans, fait office d’immense cadran solaire. La place est encadrée de deux splendides bâtisses à colonnades : l’hôtel Crillon et celui de la Marine (somptueux appartements et salons d’apparat ouverts au public). Visible aussi depuis la Concorde, l’église de la Madeleine impose son volume flanqué de 52 colonnes aux allures grecques.

Voilà pour le très connu ! Mais le 8ème arrondissement abrite bien d’autres merveilles sacrées. Pêle-mêle, citons l’église romane/byzantine de Saint Augustin, celle Saint-Philippe de Roule, ou encore la cathédrale orthodoxe Saint-Alexandre Nevsly, de style néo-byzantin. Côté architecture civile, on ne passera pas à côté de l’imposant pont Alexandre III (1891, de style Belle Époque), symbole de l’amitié franco-russe. Evoquant la diplomatie, impossible de ne pas signaler la concentration de lieux de pouvoir que le 8ème arrondissement abrite. Palais de l’Élysée, ministères de l’Intérieur et de la Justice, sans oublier sept ambassades du G20 ! Ajoutons deux jolis sites de balade : le jardin des Champs- Elysées et le parc Monceau.

Le 8ème arrondissement, épicentre de la culture à Paris

Paris - Petit Palais

Si vous êtes en manque d’inspiration, mettez le cap sur le 8ème arrondissement ! Haut lieu de l’art à Paris, on y trouve un florilège aussi varié que qualitatif en termes d’offre culturelle. Par exemple, le musée Cernuschi dispose d’une collection de 15 000 objets insolites venus d’Asie. Bordant le parc Monceau également, le musée Nissim-de-Camondo explore l’art décoratif français d’il y a 250 ans ! Le musée Jacquemart André, installé dans un hôtel particulier du Second Empire du Boulevard Haussmann, ne manque pas de raretés. Art italien de la Renaissance, fresques des maîtres des écoles flamande et allemande…

Du côté des Champs-Élysées (Ave/ Winston Churchill), on tombe sur quelques institutions parisiennes. A savoir, le Grand Palais et sa monumentale verrière, site central et accueillant de nombreux évènements culturels/sportifs/festifs. Mitoyen, le Petit Palais, né en 1900 à l’occasion de l’Exposition universelle, présente une vaste collection artistique couvrant une période allant de l’Antiquité à nos jours. Le Palais de la Découverte est quant à lui un vaste espace interactif permettant d’en apprendre davantage sur la science de manière ludique !

De dimensions plus réduites mais tout aussi intéressantes, les collections des galeries d’art du 8ème arrondissement ne manquent pas de prestige. Kamel Mennour, Malingre, Emmanuel Perrotin, Hopkins, Lelong ou encore Gagosian… Autant de références dans le monde de l’art contemporain. Enfin, comment aborder le 8ème sans se pencher sur son offre nocturne/spectacle vivant. On trouve en effet des théâtres de renom par ici : celui des Champs-Élysées ou du Rond-Point, le théâtre de la Madeleine ou encore celui de Marigny notamment. La fameuse salle Pleyel est dans le quartier elle aussi, tout comme l’incontournable et un brin grivois Crazy Horse ! Bref, on ne s’ennuie pas dans le 8ème arrondissement !

Le 8ème arrondissement, une vitrine parisienne du luxe

La haute-couture a bel et bien un territoire, et il se trouve depuis des temps immémoriaux dans le 8ème arrondissement ! Pour être plus précis, il s’agit de ce que l’on nomme le Triangle d’Or. Les trois côtés du triangle sont l’avenue Montaigne, l’avenue George V et celle des Champs-Elysées. C’est là que les plus grandes maisons ont élu domicile : Gucci, Chanel, Prada, Yves Saint-Laurent, Dior, Givenchy ou encore Louis Vuitton sont les enseignes majeures. Mais les boutiques fashion se retrouvent également le long de la rue du Faubourg Saint-Honoré et aux abords de la Concorde et de la Madeleine. Sans oublier les galeries Lafayette qui disposent depuis peu d’une adresse sur les Champs- Élysées.

Côté gîte et couvert, là aussi le 8ème met la barre haute ! En plus de deux hôtels 5 étoiles (Prince de Galles et Barrière le Fouquet’s), pas moins de six palaces se trouvent dans les environs : la Réserve, le Bristol, le Crillon, le Four Seasons George V, le Plaza Athénée et le Royal Monceau ! Service de haute-voltige assuré !

Le 8ème arrondissement contente également les palais les plus exigeants : c’est que, les tables étoilées abondent. Quelques suggestions ? Le Pavillon Ledoyen (chef Yannick Alléno), Le Cinq (George V / chef Christian Le Squer), Plaza Athénée (chef Alain Ducasse) ou encore l’Epicure (Bristol / chef Eric Fréchon) sont des adresses au raffinement subtil ! Alimentons encore un peu la liste : du Chiberta de Guy Savoy aux classiques gastro du 8ème comme le Maxim’s, l’Arôme, le Laurent ou Laserre, il faudra faire un choix… Ou y retourner demain !

Retrouvez l’acte VII sur notre blog !

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.