Avant propos

«  De la maladresse naît la sagesse » Bouddha

Partons d’une citation forte de sens, qui nous emmène sur le chemin de la réflexion. 

De cette catastrophe mondiale doit naître une réflexion sur la façon dont nous agissons au quotidien. Notre impact sur l’écologie se doit d’être le fruit d’une réflexion plus poussée. 

D’un point vu purement pragmatique, depuis cette pandémie nous avons pu constater une réduction d’émission carbone de 2 milliards de tonnes en 2020. 

Se basant sur les objectifs fixés par le Parlement européen depuis l ‘Accord de Paris et la COP21, nous devons réduire de 30% nos émissions de gaz à effet de serre… Le chemin est encore long, gardons espoir !

« Évenementiel » et «  Responsabilité sociétal des entreprises » dit RSE sont deux concepts qui peuvent paraître antinomique, il n’en est rien. L’univers de l’événementiel est , à juste titre, associé à l’éphémère et à la ponctualité. En comparaison, la RSE se construit lui sur le long terme, sur une politique en profondeur. Nous allons donc grâce à cet article réconcilier ces deux concepts.

Dans un premier temps, nous allons vous guider et vous montrer comment notre secteur, l’événementiel, peut lui aussi jouer un rôle et apporter sa contribution à l’effort mondial.

Puis nous verrons que les entreprises sont de plus en plus sensibles à leur impact écologique et de ce fait, mettent l’écologie dans leur cahier des charges pour leurs événements.

Le secteur de l’événementiel, une locomotive.

Plusieurs points sont à aborder dans cette première partie mais tout d’abord nous devons forcement évoquer le facteur principal à la mise en place d’une politique RSE concrète et pérenne au sein des agences événementielles : la motivation.

Bien entendu, la motivation est la clef de l’engagement RSE. Elle doit être insufflée par le directeur d’agence mais aussi par les différents chefs de projet. Ils sont à la baguette dans l’organisation d’un événement et donc en première position dans les prises de décisions.

Il peuvent faire plusieurs choix pour répondre à une politique écoresponsable : 

  • Optimisation des déchets et emballages : privilégier une communication digitale au détriment d’une campagne d’affichage, gourmande en papier.
  • La location : la plupart des événements sont uniques et bon nombre de salles sont déjà équipés en matériels. Il n’est pas forcement nécéssaire de faire déplacer des prestataires supplémentaire.
  • Pour les achats indispensables : investir dans du matériel écoresponsable, éclairages à basse consommation.
  • Les fournisseurs : il est essentiel de réduire au maximum les temps de trajet des véhicules, pour cela favorisons les circuits court.
  • Choix du lieu : il se doit d’être facile d’accès en transport afin de limiter l’usage de la voiture.
  • Usage unique : certains objets comme des assiettes, des couverts ou même les verres lors d’évènements ont une durée de vie très limité. Choisissons alors des éléments en bois recyclables.
  • Pour les Goodies : prenez en compte les matériaux utilisés ainsi que le lieu de fabrication.
  • La food : le choix d’un traiteur eco-friendly est privilégié

Si l’on prend en compte l’ensemble de ces points, cela demande effectivement un effort de recherche supplémentaire dans l’organisation d’événement, mais cela apportera une véritable valeur ajouté au projet. N’hésitez plus !

Un changement de mentalité.

« 47 % des entreprises estiment spontanément être engagées dans une logique de gestion économe des ressources (autres que l’énergie) : 8 % ont réalisé un bilan « matière », 9 % se sont dotées d’un plan de réduction de la consommation de matière (ce ne sont pas forcément les mêmes) et 35 % n’ont mis en œuvre ni l’une ni l’autre de ces actions ». Source INSEE

Ces chiffres montrent que les entreprises sont de plus en plus sensibles à leur empreinte écologique et la stratégie des agences de promouvoir des événements écoresponsables va dans ce sens. C’est à nous, agences, de montrer que durable et désirable peuvent parfaitement se marier et offrir des prestations de qualité.

Nous vous proposons un focus afin d’illustrer la prise de conscience générale sur le développement durable.

CO2M, une plate-forme web

COzM est un projet sur un mode collaboratif. Il vise a faire prendre conscience, à tous les communicants, des enjeux actuels et futurs en matière de responsabilité sociale et environnementale. ll regroupe les leviers, les outils, les produits, les solutions et les services disponibles et innovants pour mieux protéger l’environnement.

SEQUOVIA, la plateforme qui monte

Sequovia est un nouveau portail, “facilitateur du developpement durable”, au service des entreprises et des collectivités. Son objectif est d’aider à comprendre, agir et découvrir des solutions en ligne.

CLIMAT MUNDI, le calculateur d’émission de CO2

Climat Mundi lance un calculateur de CO2 en ligne pour évaluer rapidement l’impact climatique associé à l’organisation d’un événement en France. Cet outil, à plusieurs vocations : donne des pistes pour essayer de réduire les émissions, procède à un calcul des émissions totales, et éventuellement vous aide à les compenser.

En somme.

L’ensemble des secteurs d’activités sont concernés par l’écologie. Si vous n’y avait pas encore pensé le train est déjà en marche. Si vous souhaitez inscrire vos événements dans la durée, sautez le pas et foncez vers le développement durable.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.