L’événementiel et le digital : l’alliance qu’il fallait

Aujourd’hui l’événementiel se tourne vers le virtuel, allant du salon en ligne au wall-tweet. Mais où retrouve-t-on la proximité, le contact, ce qui fait la valeur ajoutée de l’événementiel ? Y-a-t-il autant d’événements qu’avant ? Ce phénomène d’événement connecté, digital, est-il porteur ?

Depuis plusieurs années, l’événementiel a su se moderniser en surfant sur les innovations digitales. En 2011, l’étude annuelle de l’Anaé publiait des résultats positifs sur ce domaine de communication très touché par la crise durant les années précédentes.

Tous les événements sont aujourd’hui retransmis en direct sur les réseaux sociaux par les organisateurs mais également par les participants, qui deviennent ambassadeurs, phénomène extrêmement porteur pour les marques. Les médias sociaux sont largement adoptés par ces dernières qui peuvent faire de l’analyse de donnés et ainsi mieux comprendre leur cible et personnaliser leurs offres.

Les médias sociaux engendrent des liens entre les internautes, de nombreuses amitiés ont même vu le jour grâce aux réseaux sociaux qui sont très tendances dans l’événementiel. Un événement connecté permet de mettre la parole des convives à l’honneur, publicisant leurs posts mais en leur permettant également d’interagir avec des personnes d’influences telles que les journalistes, intervenants, personnalités via Twitter notamment.

Aujourd’hui les événements rayonnent, il est même possible d’y participer à distance ! Ces médias sociaux nous permettent de sonder les participants avant et après l’événement. Les retombées peuvent êtres analysées de manière très pointilleuse. Les applications donnent aux participants l’opportunité de visionner en direct les bakstages, les interviews… Ces applications facilitent l’accès à l’information tout en rendant l’événement encore plus actif !

L’événementiel n’est plus une simple soirée de divertissement mais bien un outil à plusieurs facettes qui permet d’établir un lien entre l’entreprise et ses clients, exposer le savoir-faire de celle-ci, augmenter sa notoriété. C’est pour cela qu’il n’est pas qu’un rendez-vous ponctuel mais qu’il se prépare en amont et en aval, maintenant soutenu par le digital…

L’évolution amène aussi de nouveaux risques :

Satisfaire les convives devient un challenge encore plus important qu’avant car il est impossible de contrôler leurs posts après l’événement. Un bad-buzz ou une e-réputation salie sont les répercussions d’un événement qui n’a pas plu aux participants.

Si le digital reste une solution non négligeable pour donner de la visibilité à un événement, il est important de bien penser sa stratégie et d’avoir un événement bien ficelé sans quoi l’échec sera encore plus conséquent car les médias sociaux sont une caisse de résonnance sans limite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.