Publié par Ana D. le 01/12/2014

Souvent abrégé « GN », c’est une pièce de théâtre qui commencerait là où le script s’arrête, ou encore, un jeu vidéo qui se serait invité dans le monde réel. Il s’agit d’un événement durant lequel les participants incarnent physiquement leurs personnages dans un univers fictif

Le Grandeur Nature ou jeu de rôle grandeur nature

Au croisement du jeu et du théâtre, le GN plonge ses participants dans un univers particulier, matérialisé par le décor du site où se déroule l’événement et par les déguisements des participants. Chaque GN possède une histoire et un univers propre dans lequel les joueurs font évoluer leurs personnages par des interactions et actions physiques. Le jeu est arbitré par les organisateurs, qui proposent également des quêtes aux joueurs afin de les faire avancer dans l’intrigue. Bien que guidé, le GN laisse une grande place à l’improvisation et permet donc aux participants de faire évoluer leurs personnages comme bon leur semble.

La naissance du GN

Inspirés des jeux de rôle sur table, des murder parties, de l’improvisation théâtrale et des reconstitutions historiques, les premiers jeux de rôles grandeur nature sont organisés à la fin des années 1970. Créés indépendamment en Amérique du Nord, en Europe, en Russie et en Australie, ils se sont ensuite démocratisés à travers le monde dans les années 1980.

Le premier GN est probablement Dagorhir. Fondé en 1977 aux Etat Unis, il est centré sur les batailles fantastiques. Il sera suivi en 1981 par la International Gaming Fantasy Society fondée sur des règles inspirées du jeu sur table Donjons et Dragons. Cette pratique arrive au Royaume Uni en 1982 et en France en 1984. Elle est aujourd’hui très répendue, particulièrement aux Etats Unis et en Europe.

XVIII_269fighters

 

Le GN à la française

En France, deux associations se font précurseurs du Grandeur Nature : l’AJT à Paris et Stratèges et Maléfices à Nantes. Elles furent suivies de nombreuses autres au fur et à mesure de la démocratisation et de la diversification du GN dans le pays. Selon la Fédération française du jeu de rôle grandeur nature, le nombre de joueurs français s’élève de nos jours à 40 000.

Bien que concernant principalement les hommes âgés de 20 à 35 ans, cette pratique attire aussi un grand nombre de femmes, ainsi que des adolescents. La plupart des participants proviennent d’un milieu social aisé et cultivé.

Et pour cause, le style de jeu français se concentre principalement sur le rôleplay. En effet, contrairement à leurs voisins britanniques qui privilégient l’amélioration des compétences et se concentrent sur les combats, les joueurs de l’hexagone travaillent plus la psychologie de leurs personnages autour d’un scénario plus profond et complexe.

Exemple d'évènementiel Grandeur nature 1

 

Démocratisation et réconciliation avec les médias

Encore méconnu du grand public, le GN se remet doucement de la mauvaise publicité dont il a été l’objet dans les années 1990. Pointé du doigt à la suite du suicide d’un jeune à Amiens et de la profanation du cimetière juif de Carpentras, ce type d’événement est victime de raccourcis hâtifs dressés par la presse et les médias (d’ailleurs démentis par la suite). Depuis, le climat médiatique s’étant apaisé, la perception des rôlistes s’est nettement améliorée et le GN continue a avoir de nouveaux adhérents chaque année.

La première école française de Grandeur Nature, 1D20, a d’ailleurs ouvert cette année à Argenteuil.

Exemple d'évènementiel Grandeur nature 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.