En événementiel, comme en communication par exemple, on utilise un vocabulaire très particulier. En effet, il y a des termes bien spécifiques qui correspondent à des éléments que l’on retrouve uniquement dans ce milieu. On utilise aussi beaucoup d’anglicismes, d’abréviations, d’initiales uniquement connues des initiés… De ce fait, nous avons décidé ici de vous lever le voile concernant le lexique de l’événementiel. Promis, on vous dit tout !

Le langage des professionnels en événementiel

Le langage des professionnels en événementiel

Dans le secteur de conception, d’organisation et de réalisation d’événements, il y a vraiment tout un langage à comprendre et à maîtriser ! Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous présentons donc notre version du « dictionnaire de l’événementiel ». Non seulement cela va vous aider à comprendre tous les aspects clés de votre futur événement mais en plus vous risqueriez bien d’être surpris par certains termes !

Bien évidemment, ce lexique de l’événementiel est très riche et varié car il répond à plusieurs parties d’un événement :

  • L’organisation ;
  • Les métiers/fonctions ;
  • Le tourisme et événementiel d’affaires ;
  • Les documents nécessaires ;
  • Les types d’événements…

Les mots clés d’organisation événementielle

Le lexique de l’événementiel, on vous dit tout

Le premier de notre série est l’initiale « AO ». Ces deux lettres mystérieuses en apparence désignent en fait un concept à la fois simple et essentiel : l’appel d’offre. C’est la première étape pour une agence événementielle puisque c’est la réponse à un brief d’un prospect.

Ce qui nous conduit au « brief » lui-même. C’est la base de beaucoup de projets ! En événementiel ou encore en communication. C’est le document clé pour concevoir un événement car c’est lui qui décrit le projet. Il comprend les informations principales :

  • Typologie d’événement ;
  • Nombre de participants ;
  • Objectifs ;
  • Contexte ;
  • Thématique ;
  • Dates ;
  • Budget…

A partir du brief, nos équipes vont pouvoir faire un brainstorming. Très utilisé en milieu professionnel, ce terme anglais consiste à se réunir pour chercher des idées originales. Chaque professionnel émet ses idées spontanées sans aucune limite. Le tri s’effectue ensuite.

A partir du brainstorming, c’est le pitch qui va émerger. Le pitch est une petite présentation orale, courte, qui présente le projet – ici événementiel.

De plus, sachez qu’entre nous, nous vous appelons les « Pax ». En effet, ce terme désigne les participants d’un événement.

Des documents aux mots spécifiques en événementiel

Des documents aux mots spécifiques en événementiel

En événementiel, il y a plusieurs documents fondamentaux avec différentes appellations. Il est fréquent de se mélanger les pinceaux !

La Reco – ou recommandation – fait suite à l’appel d’offre ou au brief client. C’est un dossier complet pour présenter le projet de l’événement.

Le Conducteur, lui, n’est pas un chauffeur de bus ou de taxi, mais un document qui décrit précisément tout le déroulé de l’événement avec tous les détails des différentes actions. Notamment pour tout ce qui concerne la technique.

Toujours dans l’esprit, la Feuille de route – ou roadbook – est un document qui résume toutes les missions des différents intervenants en événementiel. Cette feuille comporte aussi les informations pour une réalisation : horaires, plans, contacts, etc.

L’événement lui-même

Le lexique de l’événementiel ne s’arrête pas à l’organisation mais concerne aussi l’événement en lui-même ! Il y a notamment les termes « filage » et « filage technique ».

Le filage est la répétition sur place d’un événement de A à Z. Le but étant de chronométrer, vérifier le résultat et ajuster une dernière fois, si nécessaire.

Le filage technique est une répétition pour les équipes techniques. C’est important lorsqu’il y a beaucoup de scénographie ou encore d’animations digitales proposées. Pour vous souvenir de ce terme, vous pouvez imaginer un défilé ! Filer ce défilé, c’est vérifier qu’il se passe sans accros !

Incentives et tourisme d’affaires

Incentives et tourisme d’affaires

Incentive“, incontournable de notre lexique, signifie “motivation”. Un événement incentive a donc pour objectif de motiver vos équipes et de renforcer leur cohésion. Ainsi, concernant cette notion d’incentive : voyages d’affaires, événementiel, il y a toute une panoplie de mots bizarroïdes.

Par exemple, qu’est-ce qu’un « EducTour » ? C’est un voyage de promotion proposé gratuitement aux agences de voyages afin de découvrir certains lieux, activités en particulier avant de les proposer aux clients.

MICE est un acronyme pour les termes anglais « Meetings, Incentives, Conferencing, Exhibitions ». C’est une partie événementielle pour les grands groupes en entreprise.

Pour finir, le terme « Team Building » dont on vous parle souvent est lui aussi un type d’événement populaire. Dans la même mouvance que l’incentive, le team building est une ou plusieurs journées consacrées à des activités en groupe pour fédérer les collaborateurs.

Du vocabulaire interne en événementiel

Du vocabulaire interne en événementiel

Par ailleurs, il y a du vocabulaire plus généraliste, utilisé en interne. Par exemple « Venue Finder » qui désigne une agence spécialisée dans la recherche de lieux événementiels ou encore « Catering » qui est la partie restauration.

Chaque type d’événement a sa propre appellation. Surtout en ce qui concerne les différentes formes de rassemblements corporate.

A titre d’illustration, il ne faut pas oublier les 4C en événementiel : Colloque, Conférence, Congrès et Convention.

En effet, un colloque est une rencontre entre des spécialistes d’une même thématique. L’objectif de ce type d’événements est de réfléchir ensemble à une problématique précise prédéfinie.

Une conférence est un événement organisé autour d’une thématique où plusieurs intervenants partagent leurs connaissances sur le sujet. Aussi bien à d’autres experts qu’à des novices.

Un congrès est un événement interprofessionnel généralement plus long qu’une simple conférence.

Une convention est un type d’événement interne qui réunit une partie ou l’ensemble d’une entreprise autour d’une thématique commune. Le but est de transmettre certaines informations importantes.

Événementiel ou Évènementiel… ? On vous dit tout !

Événementiel et Èvènementiel... ? On vous dit tout !

Enfin, comme si les anglicismes ne suffisaient pas .. même en Français on ne vous facilite pas la vie !

En effet, il y a un débat dans le milieu, à savoir s’il faut écrire « événementiel » ou « évènementiel ». Par extension, « événement » ou « évènement ».

Ce n’est pas une question de définitions mais d’orthographe. La seule différence, a priori, réside dans l’accent. Mais pourquoi donc ? D’un point de vue de prononciation, c’est la même pour les deux orthographes… On prononce « évènementiel » avec l’accent grave.

Il est donc évident de penser que la bonne orthographe est la seconde. Cependant, les deux versions continuent de s’entrecroiser et de se retrouver dans les livres et sur internet. Pourquoi ?

Dans l’édition de 1740 du dictionnaire de l’Académie Française, le mot « événement » s’orthographie bel et bien avec un accent aigu. Mais en 1878, l’Académie a proposé une rectification pour certains mots que l’on prononce avec un accent grave et qui s’écrivent pour autant avec un accent aigu. Cependant, « événement » conserve son orthographe d’origine à ce moment-là. Ce n’est qu’en 1990, qu’évènement, avec un accent grave, intègre les dictionnaires. Pour autant « événement » ne disparaît pas et est toujours accepté par l’Académie Française.

Notre expertise en termes de vocabulaire, d’innovations, de techniques nous permet notamment de faire perdurer les événements à distance.

Grâce à cet article, vous avez désormais toutes les cartes en main pour passer pour un expert lors de votre futur événement ! Pour organiser et réaliser votre événement sur-mesure clé en main, contactez-nous dès à présent !

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.